Édition P'tite Chose propose

pour l'instant : pas grand chose !
Aller vers Romans

Romans

Le premier roman « Incursion » paru en août 2017. Le suivant est en cours…

Aller vers Nouvelles

Nouvelles

En cours… faut d’abord que l’auteur passe son bac !

Aller vers Méthodes

Méthodes

La première méthode de batterie « Ethno Rythme » : sortie officielle en janvier 2018.

Romans :

Acheter

Que dire à propos d'Incursion ?

N° 1 des ventes sur une exoplanète pas encore bien identifiée
Roman SF

Ne vous fiez pas au ton "un peu glauque" du début du livre. L'histoire et les personnages évoluent pour offrir un mélange de science fiction, sociologie, une pointe d'humour et de folie.

  • Rien ne se déroule comme prévu. L’arrivée sur l’exoplanète se fait dans la douleur. Pas d’accueil chaleureux et un surnom qui lui colle au cerveau : Mort. Presque tous la fuient. Le chemin pour se reconstruire va être long… D’autant qu’elle est seule. Ses coéquipiers n’ont pas supporté la décongélation. Unique représentante de l’espèce humaine, elle va devoir repousser les limites de son esprit pour survivre.

  • En soufrance pour rédiger ce bout de texte !

  • Pourquoi, alors que je n'ai aucune prédisposition pour la communication et la commercialisation, avoir choisi l'autoédition ? Il y a plusieurs raisons : aller au bout d'un projet sans affronter de refus, ne rien déléguer, repousser mes limites...

  • Le choix du format papier : par goût personnel et pour rester cohérente avec le contenu du livre qui dénonce l'emprise du numérique sur nos vies... Là, vous pouvez me rétorquer : "mais, et ce blog alors !? " Et vous n'auriez pas tort. J'ai écrit ce livre avec un ordi (qui a régulièrement beugué d'ailleurs... pure vengance de l'IA) et je me sers de la toile pour le faire connaître. Incohérence, concession, adaptation...

les premières pages

Client

Un peu plus ?

Client

Quelques commentaires sur : "Incursion"

(Si quelqu'un sait comment changer cette couleur de fond... je suis preneuse)

Laisser un commentaire

Dernières nouvelles

Jusqu'ici, tout va bien...

Contact